Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril 22, 2009

Patricia Kaas : "S'il fallait le faire" possède un côté français traditionnel avec une certaine modernité

Ce n'est pas tous les jours qu'on a rendez-vous avec LA chanteuse française qui s'exporte le mieux à l'étranger! La journée est plutôt belle et je me sens assez détendu sur le chemin du sympathique restaurant-club de jazz "Autour de Midi... Et Minuit" de la rue Lepic (18ème)où nous devons nous rencontrer. L'endroit est situé non loin du fameux café qui a servi de décor au "fabuleux destin d'Amélie Poulain", ce qui ne gache rien à l'affaire ... Pour une fois me voici avec un quart d'heure d'avance, juste le temps de faire connaissance avec le responsable de la promo-web de Patricia et le propriétaire de l'établissement. Je lui explique qu'interviewer Patricia est un peu spécial pour moi, vu qu'elle est originaire de l'Est de la France, tout comme moi, et que fatalement ses disques ont une place importante dans la discographie familiale. Je tourne la tête distraitement et remarque la voiture arrêtée au milieu de la

L’assaut (DVD)

Un film de Joaquim Leitão L’Assaut aborde une page méconnue de l’histoire du Portugal : la guerre coloniale au Mozambique dans les années soixante. Joaquim Leitão, un des réalisateurs les plus connus de la nouvelle vague portugaise, signe avec L’Assaut un témoignage réaliste et poignant sur le passé trouble de l’histoire militaire de son pays. Après avoir signé deux des plus gros succès au box-office portugais, Adão e Eva et Tentação, Joaquim Leitão souhaitait se tourner vers la réalisation de films plus exigeants, et voulait aborder le thème de la guerre coloniale depuis de nombreuses années : "Contrairement aux films américains, qui ont déjà "épuisé" le thème du Viêt-Nam, nous avons produit très peu de films sur la guerre coloniale" explique Tino Navarro, son producteur qui le soutient depuis ses débuts. L’Assaut est le deuxième volet d’une trilogie sur le passé colonial de son pays et constitue un témoignage rare sur l’une des périodes méconnues de l’h