Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre 17, 2009

Come to life, Natalie Imbruglia

Le 23 Novembre marquera le grand retour de la chanteuse Natalie Imbruglia avec un 4ème album intitulé "Come To Life", pour lequel elle a fait appel à des collaborations prestigieuses, comme par exemple - excusez du peu - Brian Eno ( U2 , David Bowie ), Ben Hillier ( Blur , Depeche Mode ), ou encore Chris Martin , le chanteur de Coldplay , qui lui a écrit un superbe titre intitulé "Scars " . Forte de l'immense succès "Torn" qui l'a faite connaître en 1997, et de "Shiver" , un second succès en 2005, la belle australienne aux yeux bleux alterne ici les titres catchies, aussi bien pop-rock ( "My God" ) que comportant des éléments électro et même carrément dance ( "Want" ), et les ballades qui soulignent toujours admirablement sa douce et chaleureuse voix ( "Fun" en est de ce point de vue un superbe exemple, planant et romantique à souhait). "Come To Life " est un album finalement assez éclect

Un, Dan Black

Le nom Dan Black ne te dit sûrement pas grand chose, mais si je te dis qu'il était le leader grimaçant de groupe The Servant, responsable des tubes "Orchestra" et "Liquefy", tu n'auras sans doute pas de mal à situer notre homme. Libre comme l'air depuis 2007, qui sonna le glas consenti de sa formation, Dan n'a pas cessé de bidouiller les sons, tout en postant ses créations sur le net. L'une de ses spécialités est de prendre les meilleures éléments de plusieurs chansons, de jeter ce qu'il ne juge pas intéressant, de tout mélanger, pour aboutir à un tout nouveau morceau complètement cohérent. C'est ainsi que sur une même chanson, il a pu réunir les paroles du "Hypnotize" de Notorious BIG, le beat de "Umbrella" de Rhianna, et les violons de "Spaceman" , le film de John Carpenter sorti en 1984. Un concept complètement improbable, qui crée pourtant un buzz incroyable sur le net, puisque la chanson ainsi

In This Light And On This Evening, Editors

Il aura fallu deux albums à Editors ( "The Back Room" en 2005 et "An End Has A Start" deux ans plus tard) pour leur permettre de s'imposer comme un groupe incontournable et unanimement apprécié en Europe. Leur marque de fabrique ? Un style new-wave, sombre, qui les situe dans la lignée de Joy Division et Echo and The Bunnymen , mais une vraie capacité à créer des mélodies envoûtantes, interprétées avec émotion par Tom Smith , petit homme assez frêle mais qui impressionne toujours par sa voix à la fois puissante et à fleur de peau, et des prestations scéniques toujours très habitées. A vrai dire In This Light And On This Evening, 3ème album du quatuor de Birmingham, est assez destabilisant à la première écoute. Un gros son de synthé y est désormais omniprésent, monopolysant la place des grosses guitares électriques auxquelles on était habitués, et faisant ressembler l'ensemble à une espèce de Depeche Mode (Black Celebration), voire du OMD. Un changem