Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars 19, 2009

Peter Von Poehl : Ce nouvel album est une vraie libération par rapport au précédent !

Une fois encore, le soleil est au rendez-vous, comme pour mieux accompagner le trajet qui me mène à mon nouvel "artisan de la musique", Peter Von Poehl. Son album "May Day" sonne résolument plus pop et plus rythmé que le précédent, mais il compte toujours son lot de balades tranquilles et enchanteresses, particulièrement propices au recueillement. Là, parfois sa voix s'élève comme celle d'un ange, prenant le temps de peser le poids de chacun des mots, à l'époque même où le format du sms est de mise et où les syllabes sont avalées à la sauce rap ou r'n'b. Pendant les moments d'exception que nous offre Peter, on jurerait entendre quelques touches d'orgue de barbarie, juxtaposées aux accords de cuivre, et de cordes. Quelques grammes de finesse dans ce monde de brutes en somme ! Comme par hasard le lieu de notre rendez-vous a été changé au dernier moment ... pour une Eglise ! Je me dis que ce n'est sûrement pas par hasard, le titre de l&

Down to Earth, Jem (sortie le 21 Avril)

Le nom de Jem ne te dira sans doute pas grand chose, et pourtant cette toute jeune artiste, auteur, compositrice, et productrice a déjà une carrière très riche en collaborations diverses derrière elle (elle a notamment co-écrit "Nothing Fails" , pour Madonna et travaillé avec Adam Freeland and Fatboy Slim ). Forte de déjà plus d'un million de disques vendus aux USA depuis son premier album sorti en 2005 « Finally Woken » , elle revient quatre ans après (mieux vaut tard que jamais) avec un nouvel opus, comme teinté de nombreuses strates atmosphériques, et qui commence délicatement, par quelques accords de piano et le son du battement d'un coeur qui s'emballe. La voix délicate et chaude de la jeune femme, qui peut faire penser à un mix entre celle de Dido et celle de Lily Allen, tutoie ici des arrangements magiques et qui font voyager. Sur "Down to Earth", à la fois urbain et orientaliste, on a l'impression d'entendre le vent souffler sur le

King's Queer + Mauvais Genre

Ne manque surtout pas le concert de nos amis les King’s Queer , fruit musical déjanté d’un Transboy et d’une lesbienne, qui vont sans doute mettre une ambiance de folie avec leurs textes forts remettant en question la société hétéronormée. Cerise sur le gateau, le duo sulfureux Mauvais Genre s'incrustera sur scène pour chanter 4 de ses titres. Un rendez-vous qui promet ! King's Queer : myspace.com/kingsqueer Mauvais-Genre : myspace.com/mauvaisgenres « King's Queer » + Mauvais Genre au Yono le 27 Mars à 21h - rue vieille du temple - 75004 Paris - Paf : 5 euros