Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier 12, 2010

Mirror Mirror : La tuerie irresistible de The Irrepressibles : Attention pépite !

Le festival des Inrocks, particulièrement gay-friendly lors de son édition 2009 (avec notamment Florence and the Machines et Sliimy ) aura également été l'occasion de découvrir quelques nouveaux artistes avec qui il faudrait sans doute compter à partir de 2010. Parmi eux : The Irrepressibles , véritable claque, autant visuelle que sonore, qui malgré une heure de programmation plutôt confidentielle (à 18h30, le moins que l'on puisse dire c'est que la Cigale n'était vraiment pas pleine), en a laissé plus d'un sur le cul ! Imagine-toi débouler à ce rendez-vous rock, l'air détaché et sans attente particulière, et puis tu stoppant net devant cette formation à la fois pop, classique et baroque. Face à toi le petit frère de la Castafiore fait des cimagrées et se pâme, vivant chacune de ses interprétations comme une passionaria, arborant comme couvre-chef un splendide plumeau noir monté sur un casque de gladiateur. Au milieu des violonnistes, des flûtistes et des