Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre 18, 2009

Review d'opéra : Alvarez enflamme la Bastille

Créé à la Scala de Milan le 28 mars 1896, Andrea Chenier , d'Umberto Giordano, est l'une des oeuvres les plus importantes du mouvement vériste italien.Le livret de Luigi Illica relate l'histoire du poète André Chénier (1762-1794), qui participa à la Révolution et fut guillotiné le 25 juillet 1794 pour en avoir condamné les excès. Un thème peu commun dans l'optique vériste, qui privilégie souvent des héros modestes, mais un sujet en fait assez conforme à l'esprit de la bourgeoisie dominante de le fin du 19ème siècle, qui occupait aussi bien les organes du pouvoir économique que les loges des théâtres. Le spectacle qui fait en ce moment son entrée au répertoire de l'Opéra de Paris nous ramène à quelques évidences qu'il n'est pas forcément inutile de rappeler : un grand spectacle d'opéra, c'est une belle partition servie par de grands chanteurs. Le reste, au fond, n'est qu'intendance. Le rôle-titre, d'une grande exigeance vocale et dr