Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre 2, 2009

Exposition Cocteau intime

Installé au Louvre des Antiquaires dans le quartier du Palais-Royal depuis 1982, Dominique Bert s’est fait une spécialité des dessins de Jean Cocteau dont il a organisé plusieurs expositions. Du 21 novembre au 31 décembre 2009, il dévoile dans ses deux galeries une soixantaine de dessins jamais exposés qui retracent la carrière de dessinateur du poète dans sa diversité et aussi dans ce qu’elle a de plus secret. Pour l’exposition « Cocteau intime » , Dominique Bert choisit de mettre en lumière une soixantaine de dessins inconnus du grand public qui reflètent la poésie de cet amoureux des arts. Aux côtés de dessins anciens des années 1920, dont un rare portrait de Georges Auric , musicien du groupe des Six ou encore un portrait d’une légende du cinéma, Sarah Bernhardt , la galerie présente des œuvres des années 40, portraits de Jean marais et des projets de théâtre. On découvrira également une sélection de profils des années 50-60 dont un grand pastel ayant appartenu à Jeannette

Rupert Everett conseille aux comédiens homosexuels de rester au placard

Si l'on en croit les déclarations de l'acteur Rupert Everett, le fait d'avoir très tôt révélé son homosexualité aurait ruiné sa carrière ou en tout cas l'aurait condamné à n'apparaître au cinéma que pour incarner des seconds rôles. Avec le recul et suivant son expérience, il déconseillerait totalement à un jeune acteur gay débutant de faire son coming-out ... "Ce n’est pas conseillé pour être honnête", affirme-t-il aux médias américains . "Ce n’est pas très facile. Et honnêtement, je ne conseillerais à aucun acteur qui tient à sa carrière de sortir du placard. Le fait est que vous ne pouvez pas être un gay de 25 ans qui essaie de faire carrière dans l’industrie du cinéma, qu’elle soit britannique, américaine ou italienne. Ça ne fonctionne tout simplement pas et vous serez face à un mur à un moment donné. Vous allez essayer d’y arriver pendant un temps, mais à la première faille, ils ne vous feront pas de cadeau. Et j’en ai marre de me dire : '