Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre 22, 2009

Exposition Angel de Yaltes

L’association Le Suspendu propose une exposition des oeuvres du plasticien Angel de Yeltes , qui a pour thématique le harcèlement et la sexualité "au masculin" . Une exposition électrisante, hors du commun où interagissent différents arts : vidéo, danse, musique et théâtre. Le Suspendu insiste sur la multidisciplinarité à travers un interlude, où interagissent différents arts afin d’ouvrir le bal au œuvres d’Angel afin que celles-ci deviennent plus lisibles, plus interactives, plus compréhensibles. Les artistes dialoguent à travers une performance qui servira a la fois d’interlude mais aussi de décryptage aux aplats d’Angel. C’est un univers complexe mais complet que Le Suspendu a cherché à proposer. L’interlude consistera en une projection de la vidéaste new-yorkaise, Cat Contiguglia , montrant une chorégraphie du danseur japonais, Kiyoshi Yamamoto , dirigée par un fil de musique fragmentée par DJ Ohm issu du label Choco Flash . EN SAVOIR PLUS : http://www.angeldeye

Anggun nommée Ambassadrice de Bonne Volonté pour l'O.N.U.

Le 16 octobre dernier, à Rome en Italie, la chanteuse internationale Anggun , d’origine indonésienne mais ayant adopté notre pays et sa langue depuis plus de 10 ans, a été nommée Ambassadrice de Bonne Volonté pour l’Organisation des Nations Unies, au sein de la branche destinée à lutter contre la faim dans le monde (F.A.O. - Food & Agriculture Organization). L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture joue un rôle de chef de file dans les efforts internationaux de lutte contre la faim. Face à l’escalade de la faim dans le monde et à l’intolérable pauvreté, Anggun a été nommée aux côtés du légendaire champion olympique Carl Lewis , du styliste Pierre Cardin et d’autres sommités internationales, afin d’être les porte-paroles auprès du grand public des grandes missions de l’ONU/FAO. L’objectif de Anggun et des autres Ambassadeurs de Bonne Volonté est de mobiliser les opinions publiques dans la lutte contre les injustices liées à l’insécurité

Review du nouveau Robbie Williams avant tout le monde

Autant le dire tout de suite, en 2006 avec la sortie de son album Rudebox , qui réussissait la prouesse de rendre le terme "Horreur" , synonyme d' "Erreur" (et c'est peu dire tellement ce disque était consternant), j'avais tout simplement fait le deuil de Robbie Williams, malgré son sourire ultra-brite et ses tatouages sexy. Celui qui s'était distingué dès ses débuts, comme trublion de Take That, était pour moi définitivement fini, irrémédiablement largué aux oubliettes, à tel point que l'annonce de la sortie imminente de son nouvel opus m'avait laissé de glace, surtout peu de temps après que je tombe sur des photos du nounours grassouille qu'il était devenu ... Et puis je me suis senti à nouveau séduit, grâce à "Bodies", ce premier titre inattendu, lâché en pâture aux médias, furieusement épique, apocalyptique même, complètement surprenant avec ses arrangements à la fois très classiques, ses violons, ses cuivres, ses ch