Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril 29, 2010

Scénario catastrophe : Houston ne répond (presque) plus

Décidément tout fout le camp ma bonne petite dame ! Même les divas dégringolent de leur estrade, et ça fait vraiment peine à voir ... Après l'annulation de plusieurs concerts, dont celui de Bercy prévu le 6 Avril dernier, pour cause officielle de "rhino-pharyngite doublée d’une infection respiratoire" , Whitney Houston avait voulu rassurer ses fans en déclarant "je me sens très bien, je suis prête à avancer et à continuer ma tournée mondiale". Le concert de Bercy a d'ailleurs été reprogrammé au 2 Juin prochain. Malheureusement un nouveau concert-catastrophe a eu lieu Dimanche 25 Avril au mythique O2 Arena de Londres, confirmant le pire, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça fait vraiment froid dans le dos ! Ok on savait déjà que sa voix n'est plus ce qu'elle était, et que si elle a réussi à sortir un nouvel album honorable, c'est probablement grâce à quelques bidouillages techniques savants, mais on ne l'imaginait pas p

Agression des comédiennes trans' du film ''Mourir comme un homme''

Le Centre LGBT Paris Ile de France a publié Mercredi 28 Avril un communiqué dans lequel il dénonce l'agression en plein jour de deux des comédiennes trans' du film "Mourir Comme un Homme" , sorti en salle ce jour, et de son producteur Daniel Chabannes . Les trois personnes se trouvaient rue des Envierges, au niveau du haut du Parc de Belleville de Paris, quant elles se sont faites harceller par trois autres individus, qui les ont insulté, leur ont jeté des pierres et des bouteilles vides, tout en assurant que "les transsexuels étaient interdits dans le quartier". Le trio du film a ainsi été poursuivi jusqu'à la voiture de Daniel Chabannes qui a ensuite été endommagée sous ses yeux ... N'y tenant plus et cherchant à calmer les agresseurs, le producteur est allé à leur rencontre, mais il s'est alors fait bousculer et voler son téléphone portable, sans que les témoins présents lors de la scène ne bougent le petit doigt. Le communiqué du Centre