Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février 15, 2010

Robert Pattinson : Au secours les vagins !!!

Robert Pattinson fait la couverture du magazine Details à l'occasion de son 10ème anniversaire et le moins qu'on puisse dire c'est que cette expérience photographique semble lui avoir laissé le même souvenir qu'une participation au jeu Fear Factor (Tu sais ? Celui où on est forcé de manger des migales, ou de traverser un passage infesté de cafards )! Pour la séance de shooting, le comédien s'est retrouvé entouré de nombreuses femmes complètement nues, ce qui l'a mis ultra mal à l'aise ... « Je déteste les vagins, je suis allergique aux vagins. Le shooting a duré douze heures, donc vous gardez cette image en tête : ces femmes vont rester nues pendant cinq ou six heures. Je n'étais vraiment pas préparé à ça. Je ne savais pas quoi dire à ses filles. Dieu merci, j'avais la gueule de bois » a-t-il confié au mensuel après avoir bu la quatrième bière. Et voilà il n'en fallait pas moins pour faire fantasmer certains garçons sensibles, et faire sou

John Mayer amateur de pornos gays !

C'est le bloggueur américain Perez Hilton, interviewé par la Radio Power 106, qui lâche le morceau ! Le chanteur déjà au coeur d'une polémique suite à une interview accordée à playboy dans laquelle il affirme que son ex Jessica Simpson est une bombe sexuelle au lit, aurait avoué à Perez, lors d'une soirée bien arrosée, qu'il était un grand fan de vidéos gays, et particulièrement de celles qui comptent la pornostar Brent Corrigan parmi leur distribution ! Et ce n'est pas tout ! John Mayer qui a du mal à oublier son autre relation Jennifer Aniston, dont il est maintenant séparé, semble s'être mué en véritable obsédé sexuel, si l'on en croit sa fameuse interview à Playboy, dans laquelle il évoque même ses plaisirs solitaires frénétiques. Du coup, la société de production Vivid, spécialisée dans les films porno lui aurait carrément proposé de l'embaucher comme réalisateur. Allez John dis oui ... Ce serait un super prétexte pour faire connaissance avec l

Succès du ''Kiss-In'' contre l'homophobie à Saint-Michel, mais réactions violentes à Notre-Dame

Des centaines de couples homosexuels, bi, lesbiens et hétérosexuels, était au rendez-vous ce Dimanche de la Saint-Valentin, place Saint-Michel à Paris, pour un "baiser public" , organisé à l'intiative de groupes d'étudiants, lourd de sens puisque visant à lutter contre les préjugés, car aujourd'hui encore il n'est toujours pas facile d'embrasser son petit copain ou sa petite copine dans la rue lorsqu'il est du même sexe ... Ce sont en fait deux Kiss-In qui se sont succédés plutôt dans la bonne humeur et sous le regard curieux des passants : Le premier, contre l'homophobie à 14h, et le second à 15h, organisé par SOS Racisme pour "dénoncer la suspiscion systématique" qui vise les ressortissants étrangers et souhaiter une " Joyeuse Saint-Valentin à Eric Besson" . Le principe était simple : Un coup de sifflet marquait le début du baiser et un autre (pas toujours respecté, ce qui était plutôt drôle) en marquait la fin, suivi d&#

La France premier pays au monde à considérer que le transsexualisme n'est pas une maladie mentale

La plupart des associations trans, bi, gay et lesbiennes le réclamait depuis longtemps, c'est enfin une réalité ! Comme la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, s'y était engagée le 16 Mai 2009, le transsexualisme n'est désormais plus considéré comme une maladie mentale en France. Cette décision se concrétise par la parution le Mercredi 10 Février dernier, du décret n° 2010-125, qui supprime en effet dès son article premier «les troubles précoces de l'identité de genre» de la liste des affections psychiatriques. Selon la ministère de la santé, cette déclassification du transsexualisme « marque ainsi un tournant majeur, l’admission en ALD 23 étant vécue « comme très stigmatisante » par les personnes transsexuelles. » Joël Bedos, responsable français au Comité IDAHO (International Day Against Homophobia and transphobia), s'est quant à lui félicité Vendredi auprès de l'AFP, que la France soit le premier pays au monde à avoir enfin pris cette décision. U

Festival Black Movie de Genève

Le festival suisse de films indépendants inaugure cette année une sélection "Mauvais Genre" , véritable invitation au voyage cinématographique et initiatique au pays des questions sur le genre sexuel et sur le désir… sans oublier la tendresse ! L'événement qui affiche la volonté de proposer un cinéma novateur, non commercial et de qualité, issu d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, permettra au visiteur, en plus des sélections "Liaisons dangereuses" , sur les amours passionnelles et impossibles, "La nada y la rabia", sur la volonté de survivre, "Made In China" , documentaires permettant de découvrir d'autres facettes du miracle économique chinois, "La Fièvre de l'or", sur l'appât du gain, "I-sinéma", magnifiant l'épure du cinéma indonésien, "Fantasmas Vampiros y el santo", autour du fantastique latin, de découvrir une sélection de 11 films queer, sous la bannière "Mauvais genre"