Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril 7, 2010

Vues d'en face : Festival international du Film Gay et Lesbien de Grenoble

Le mois d’avril est déjà là et avec lui, la nouvelle édition du Festival International du Film Gay et Lesbien de Grenoble... Plus que jamais le cru 2010 s'annonce haut en couleur ! Comme chaque année, c’est l’international qui sera à l’honneur de Vues d’en Face avec des films de 16 nationalités différentes qui nous donneront un aperçu de la perception de l’homosexualité dans le monde contemporain. L'occasion de vdécouvrir comment les réalisateurs gays et les réalisatrices lesbiennes d’Israël se perçoivent mutuellement, comment les États-Unis restent les rois des comédies teenages et romantiques, comment l’Allemagne s’empare des films de genre, comment l’Asie nous fait rêver, comment l’Angleterre perçoit sa jeunesse désenchantée, comment l’Argentine interroge son machisme, comment la France sportive appréhende l’homosexualité. Vues d’en face , c’est aussi une exploration du patrimoine cinématographique gay et lesbien qui permettra de découvrir ou redécouvrir au cinéma LeCl

Festival Cinémarge 2010 à Bordeaux

L’association Cinémarges persiste et signe sa 11e édition sur les toiles bordelaises, tentant de tracer les contours d’une culture en marge, mouvante, qui s’articule autour des questions de « sexe, genres et identités » . Cinémarges propose de s’éloigner d’une conception univoque de l’identité, le cinéma pouvant au contraire refléter les tensions qui l’animent. Rappelons que « Du féminisme au mouvement gay et lesbien, l’identité a souvent servi de mot d’ordre à l’action collective. Loin d’être facteur de division et de repli, la politique identitaire a été source de revendication et d’émancipation. » (Revue Poli) Au programme, une sélection de 40 films, longs et courts, fictions, documentaires, essais vidéos, d’ici et d’ailleurs : - En ouverture, le très attendu "Nuits d’ivresse printanière" , un ballet amoureux bouleversant, primé à Cannes. - Un invité d’honneur, le réalisateur portugais João Pedro Rodrigues ( "O Fantasma" ), viendra présenter en clôture et